Bienvenue !

local_florist

Une alimentation de qualité, un environnement préservé

Une AMAP préserve l'environnement, nourrit sainement, rétribue les paysans

toys

Un réseau des AMAP en Bourgogne et Franche-comté

Aider les Amapien·nes et paysan·nes, créer des projets plein d'avenir

tag_faces

Changer pour être heureux·se

Entreprendre ensemble des projets, dans la joie, l'énergie, la convivialité

Des élus et des citoyen·ne se rassemblent pour construire le monde de demain.

Rejoignez notre mouvement !

Les AMAP expérimentent depuis bientôt 20 ans le monde d'après. Les élections municipales démontrent la volonté des citoyen·nes d'opérer un changement profond. L'alimentation en circuit court et plus particulièrement les AMAP construisent dans nos territoires l'économie dont nous avons besoin, celle qui est résiliente, de petite taille, qui favorise les liens humains et qui préservent notre environnement. Ensemble nous pouvons construire ce monde de demain. Le réseau se veut un appui aux collectivités et aux citoyen·nes de Franche-Comté et de Bourgogne.

Préconisations pour faire face au Covid-19

Information du MIRAMAP au 16.03.2020 à 15h45 - au regard des données du jour

http://miramap.org/16-03-2020-a-15h45-CORONA-VIRUS-et-AMAP-recommandations-et-solidarites.html

Cher.es amapien.nes, cher.es paysan.nes en AMAP,

Dans le contexte épidémiologique actuel, les locaux municipaux et autres structures recevant du public ferment leurs portes, les consignes tendent vers un confinement important. Il est de notre responsabilité individuelle et collective d'éviter de participer à la propagation du virus.

Le modèle AMAP est une solution alimentaire résiliente, locale et solidaire.

Dans une situation de crise, maintenir et assurer l’approvisionnement alimentaire est essentiel. Le secteur alimentaire étant un secteur prioritaire, les activités de livraisons et retraits de commandes sont légalement maintenues (arrêté 15 mars 2020).

Compte tenu des informations que nous avons à ce jour, les livraisons en AMAP ne sont pas interdites ; et nous recommandons qu’elles soient maintenues en adaptant l’organisation aux mesures de précautions : pour une solidarité vis à vis des paysan.nes, pour une continuité de l’approvisionnement alimentaire pour les amapien.nes, et pour une démonstration de la force du modèle !

Il est du devoir de chaque ferme et de chaque groupe d’amapien.nes de prendre des mesures en conséquence :

Pour une ‘gestion de la crise concertée’ au sein de l’AMAP

- Organiser une réunion téléphonique ou par internet au sein de l’AMAP pour discuter de la situation et définir les mesures à prendre en concertation avec les paysan.neset les amapien.nes.

- Au fur et à mesure des jours, s’assurer d’une bonne communication au sein de l’AMAP sur les modifications d'organisation, sur les précautions d'hygiène à prendre, et sur le principe de solidarité propre à l'AMAPet ainsi pouvoir lever les inquiétudes exprimées.

Concernant la solidarité : 

Entre amapien.nes :

- Prenez des nouvelles les uns des autres, proposez aux amapien.nes les plus vulnérables d'aller leur déposer leur panier, ou encore allez livrer le panier de vos voisins qui seraient éventuellement en quarantaine.  

Avec les paysan.nes : 

- Communiquez entre amapien.neset paysan.nesde l’AMAP : donnez / prenez des nouvelles, demandez-leur comment ils s'organisent, surtout pour ceux et celles qui ont de jeunes enfants. Les conséquences de cette situation ne sont pas seulement problématiques pour les livraisons des prochaines semaines, elles mettent aussi en jeu la production des prochains mois ! 

- Si vraiment, vous décidiez d'annuler la livraison par manque de solution alternative, rappelez-vous que les paysans ne sont pas responsables de ce cas de force majeur que nous pourrions qualifier d'aléa sanitaire exceptionnel et donc que le principe de solidarité s'applique aussi dans ce cas. Si les paniers - au sens large - ne pouvaient être livrés, le contrat et le principe de solidarité induisent que les amapien.nes ne peuvent pas exiger des paysan.ne.s qu'ils reportent la livraison. 

Concernant le lieu de livraison : 

- Rapprochez-vous de chaque mairie pour voir si vous pouvez obtenir l'autorisation de maintenir la livraison sous certaines conditions et avec certaines précautions.

- Organisez-vous autrement : délocalisation de la livraison sur la ferme d'un paysan partenaire ou chez un.eamapien.ne ; dépôt des aliments par le paysan dans un endroit donné ; etc.

Concernant le temps de la livraison, quelques conseils :

- Respecter les ‘gestes barrières’, gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage : infographie

- Réduire le nombre de volontaires-distributeurs au strict nécessaire, étaler les arrivées en laissant un mètre en chaque personne et éviter tout stationnement et les échanges affectifs même si cela va à l’encontre de nos dispositions naturelles ;

- S'organiser en "pyramide" : récupérer les paniers pour plusieurs familles et les déposer, essayer au maximum de venir sans les enfants ;

- Utiliser les équipements sanitaires recommandés : gants pour distribuer, gel hydroalcoolique ou savon à utiliser à l'arrivée et au départ, etc. ;

- Si possible, faire préparer les paniers en avance par une équipe réduite, ou s'assurer que seuls les distributeurs (équipés de gants voire de masques) distribuent les légumes directement dans les sacs des amapien.nes ; qu’une seule personne se charge de l’émargement;

- Demander aux amapien.nes malades ou fragiles de ne pas venir (fièvre, toux...) ;

- Attention aux AMAP de plus de 100 adhérent.es : divisez-vous en plusieurs groupes, avec différents créneaux horaires ! 

Concernant les paysan.nes en AMAP

Informations de la MSA : https://www.msa.fr/lfy/sante/coronavirus

Dispositif exceptionnel : https://www.msa.fr/lfy/coronavirus-la-msa-vous-accompagne

Si vous êtes employeur : https://www.msa.fr/lfy/employeur/coronavirus-demarches

Agir en réseau

N’hésitez pas à partager des infos sur votre situation ou les solutions que vous avez trouvez.

Les réseaux d’AMAP départementaux, régionaux et le MIRAMAP sont là pour répondre à vos questions et se faire le relais des pratiques et des expériences.

Le MIRAMAP reste en alerte sur l’évolution de la situation et fera des communications régulières dès que de nouvelles informations nous parviendront.

Pour contacter le réseau des AMAP de BFC :

Benoît : 06 09 30 72 00 / Sébastien 07 86 42 78 30

L'équipe du MIRAMAP

04 81 91 60 51 ou 06 18 99 77 80

contact@miramap.org

miramap.org

L'entraide s'organise entre AMAP et paysan·nes, producteurs locaux

Le réseau des AMAP se mobilise avec d'autres acteurs qui viennent en soutient aux des paysans, qui n'ont plus accès aux marchés auxquels ils avaient l'habitude de participer. Le réseau propose aux bénévoles et aux édiles des communes de créer des AMAP éphémères (et pourquoi pas durables ensuite!) pour organiser des livraisons de produits locaux, de saisons, respectueux de notre alimentation, nourritures produites conformément la la charte des AMAP de 2014. Ce serait l'occasion de tester le modèle AMAP pour des citoyen·nes dans les territoires. Déjà, nous avons plusieurs demandes de création d'AMAP, dont une AMAP à l'initiative d'élus locaux. Le réseaux apportera conseils, outils et si possible suivi des projets (pour l'instant l'activité du réseau ne repose que sur l'activité bénévole).Des AMAP proposent aux producteurs locaux en difficulté de préparer des commandes pour des livraisons supplémentaires. Elles accueillerons des personnes non adhérentes ponctuellement.

Dans le Jura, un collectif s'est créé : le collectif pour une alimentation locale et solidaire. Le réseau en fait partie. Voir la page Facebook du collectif :

Les AMAP et le Covid-19

L'AMAP le Panier de Virgile à Dijon

Distribution maintenue avec les gestes barrières le 25 mars sur le site du Progrès

Les AMAP s'adaptent à la crise

Le flyer du collectif pour une alimentation locale et solidaire

Relations presse

Traverser la crise et construire un avenir avec le mouvement des AMAP
Communiqué de presse du MIRAMAP et des réseaux d'AMAP du 24 mars 2020

La crise sanitaire que nous traversons et le confinement nous incitent tous actuellement à nous interroger sur le sens de la vie, le rapport au travail, nos besoins fondamentaux dont notre alimentation.

Nous nous rendons compte que nos systèmes économiques, agricoles, alimentaires et de loisirs mondialisés nous entraînent dans une insécurité grandissante. A l’heure des crises, chacun ressent le besoin de sécurité ; revenir à une échelle locale, compréhensible par tous pourrait le permettre.

Le système des AMAP redonne du sens à nos vies déboussolées. Il a essaimé rapidement car il est ouvert aux autres, créatif, solidaire et collectif.

Ainsi, depuis les premières mesures de confinement, les AMAP et leur Mouvement Inter-régional (MIRAMAP) sont contactés par de nombreuses personnes en quête de sens et d'informations. Nous pouvons les rassurer car notre modèle résiste bien à la crise. En effet, le lien qui unit paysans et citoyens engagés est solide. Ce partenariat est une des solutions les plus adaptées face aux dérèglements :

  • les aliments livrés sont sains, bio et locaux : pas de manipulation, de réfrigération, d’emballage, peu de transport
  • ils sont prépayés : pas de rupture d’approvisionnement, pas de panique
  • pas de perte de revenus pour les paysans en AMAP
  • les livraisons respectent les mesures de sécurité, faciles à mettre en place grâce au lien social et à la solidarité au coeur de nos associations

Relayés par les réseaux régionaux et adaptés par chaque AMAP, les adhérents ont organisé les livraisons en espaçant dans le temps et dans l’espace la venue de chacune.

Nous avons obtenu des autorisations préfectorales pour maintenir les livraisons. (voir les adaptations et règles de sécurité sur le site du Miramap : http://miramap.org/-COVID-19-et-AMAP-Toutes-les-informations-.html)

Alors que la crise bat son plein, l'économie française est presque arrêtée, les pouvoirs publics français et européens préparent déjà des plans massifs visant à relancer la machine une fois l'épidémie évacuée. Les questionnements multiples qui traversent notre société ne doivent pas rester lettre morte. Nos élus ne peuvent pas reconstruire le monde d'hier avec ses incohérences économiques et écologiques.

Le Miramap appelle donc les pouvoirs publics français et européens à garantir que l'argent public débloqué dans le cadre de cette crise se focalisera essentiellement sur la construction d'un nouveau monde en soutenant des solutions durables: la relocalisation de l’alimentation, l’installation paysanne, la démocratie locale au niveau des communes avec des conseils citoyens de l’alimentation, l’accès à une nourriture saine pour tous.

MIRAMAP

58 rue Raulin – 69007 Lyon / contact@miramap.org

06 18 99 77 80 / miramap.org

Le dossier de presse

Cartographie collaborative :
Voir les AMAP
et Inscrivez votre AMAP sur la carte :

Instruction : La carte est collaborative. Chacun peut ajouter modifier et supprimer des informations. Pour ajouter une AMAP il faut cliquer en haut à droite sur le crayon. Un menu apparaît. Il faut cliquer sur le symbole du haut représentant une goûte (ajouter un marqueur apparaît quand on passe la souris dessus). On place le marqueur sur la carte. On clique ensuite sur le symbole "crayon" : un autre menu apparait : on peut alors renseigner les informations sur l'AMAP. Enregistrer.

carte en cours de construction collective en attendant qu'elle soit complète voir ici


Le réseau des AMAP de Bourgogne Franche-Comté est né samedi 9 novembre 2019 à Dole.

Un réseau pour soutenir les AMAP et paysan·nes en AMAP et aider à la création d'AMAP sur le territoire Bourguignon et franc-comtois. Un projet économique, social, humain ambitieux pour la région grâce à l'animation des territoires en milieu rural et urbain. Nous sommes tous·tes acteurs et actrices et ensemble, nous pouvons transformer notre environnement en s'occupant de notre alimentation !

DOCUMENTATION :

AMAP'PARTAGE un outil collectif au service du partage de savoirs et savoir-faire en AMAP

Le moteur de notre action

L'amour de la Vie, de la nature

Comme carburant !

Changer notre alimentation pour changer le monde !

Le premier geste pour changer : se nourrir avec des aliments sain produit à côté de chez moi

Les premières étapes du projets

Se faire du bien, et un geste pour ma planète

Plus d'emballage, de plastique, fin des pesticides,  de la maltraitance animale

1er  trimestre 2018

av_timer

Une bouteille à la mer

Un message a été envoyé aux AMAP recensées. Une invitation pour le 8 septembre envoyée.

1ère réunion

Réunion d'un collectif de plusieurs AMAP et du SERPOLET au Café des Pratiques à Besançon

8 septembre 2018

av_timer

Janvier 2019

av_timer

Création du comité de pilotage

10 personnes représentant 5 des 8 départements. Rédaction d'un projet.

Deux réunions d'information

Deux réunions programmées pour présenter le projet :

  • le 6 avril à 14h à la salle des fêtes de Montagney (70) 10h AG de Terre de Liens, 14h débat table ronde, puis présentation du projet de réseau des AMAP BFC
  • Le 13 avril à 10h au Centre social des Bourroches à Dijon. Repas tiré du sac.
  • 22 juin à Dijon AG acte 1 : construction des statuts, de la gouvernance partagée, et du projet (voir ci dessous)... mais on a pas fini !
  • 9 novembre à Dole acte 2 : AG constitutive, élection du CA.

Samedi 6 avril 2019

Samedi 13 avril 2019

Samedi 22 juin 2019

Samedi 9 novembre 2019

av_timer
Le projet en quelques mots !
Pourquoi un réseau ?

Les premières AMAP ont une dizaine d'années en Bourgogne et Franche-Comté. Aujourd'hui, elles se développent de plus en plus. On en dénombre une centaine dans notre région, mais le recensement est loin d'être exhaustif ! Certaines n'étant pas constituées en association mais en simple collectif, d'autres  ne se sont pas fait connaître. Dès lors qu'un collectif adhère à la charte des AMAP de 2014, il  reste libre du choix de la structure juridique adoptée, de son fonctionnement. La diversité des expériences est une richesse et constitue le mouvement des AMAP.

Le 8 septembre 2018, quelques AMAP se sont réunies au Café des Pratiques à Besançon pour étudier la nécessité de créer un réseau. Le constat nous a conduit à l'envisager pour soutenir les AMAP et les paysan·nes, contribuer à promouvoir une agriculture respectueuse des êtres et de l'environnement, partager l'expérience, faciliter et coordonner la création des AMAP.

En poussant la réflexion plus loin, on s'aperçoit que les AMAP peuvent développer du lien social, envisager des activités sur les lieux de livraison. Des projets divers, selon le lieu, pourraient naître. Des expériences sont menées actuellement dans certaines régions en France, des tiers lieux, ces endroits qui ne sont ni le lieu du travail ni son chez soi. Des lieux communs où pourrait se construire un avenir, celui du bien-vivre.


La construction du réseau par les participants

Samedi 22 juin au centre Social des Bourroches à Dijon, le choix a été fait d'élaborer ensemble le réseau par la participation de tous·tes. Un projet ambitieux pour cette première journée : rédiger en 2h30 les statuts, le projet et la gouvernance de façon collective (Un peu sous la forme d'un hackathon).

Après la présentation des participants, les travaux ont commencé par rappeler l'objectif à atteindre et le souhait de travailler de façon collaborative. 3 ateliers ont été créés. Chaque groupe a travaillé pendant 30 mn sur chacun des thèmes. Le dernier groupe a fait la synthèse de chaque atelier. 9 participants le matin pour ce marathon, et une vingtaine l'après-midi lors de laquelle nous avons poursuivi notre travail collaboratif. Nous avons notamment passé un long moment pour définir ensemble l'objet de l'association, notre raison d'être, lever les doutes, préciser les notions et le vocabulaire etc. Nous étions muni·e·s de petits cartons de couleur pour manifester notre accord, notre opposition ou notre objection.

Certes nous avons terminé la journée sans procédé au vote et à la constitution de l'association, car du travail reste à faire sur les statuts. Mais l'essentiel a été atteint : avoir passer un moment collectif fort avec des animateurs et des participants très heureux des échanges et du travail accompli.  Une équipe motivée est désormais mobilisée et nous espérons que l'expérience de cette journée fera des émules et qu'on racontera tout cela dans les AMAP de la région.

L'AG constitutive a eu lieu le samedi 9 novembre de 9h30 à 13h à Dole dans le Jura, avec l'appui du CIVAM du Serpolet.

Encore BRAVO à tout le monde ! Nous souhaitons que le réseau vive à l'image de ces journées de débats et d'échanges !

AG du réseau - 9 novembre 2019

Une vingtaine de participant·es représentant une quinzaine d'AMAP se sont réuni pour ce 2e temps fort de la constitution du réseau des AMAP en Bourgogne Franche-Comté. Nous avons finalisé les statuts, travailler sur la gouvernance et la feuille de route. 7 administrateurs·trices se sont réuni·es après le repas partagé pour désigner les deux représentant·es. Nous recherchions la parité, et une personne de chaque contrée : Chloé GODEFROY de Dijon et Sébastien BARBATI de Besançon représenteront l'association.

Nous enverrons à l'ensemble du réseau, le compte-rendu de cette Assemblée générale constitutive.

Toute personne intéressé·e par les travaux en cours peut nous contacter via le formulaire ci-dessous.

On en parle dans la presse !

CRESS journal "ExprESSions" novembre 2019


Le réseau s'inscrit dans un mouvement national

Le logo du réseau des AMAP de Bourgogne Franche-Comté


Le réseau des AMAP BFC fait partie du Mouvement Inter Régional des AMAP
Citoyen·nes acteurs·trices dans nos territoires


Qui sommes nous ?

Sylvie de Dijon, Sylvie du Jura, Benoit, Chantal, Sébastien, Youri, Chloé, Dominique, Marie-LAure,, Marie-Françoise, Françoise, Serge, Thierry, Marie-Christine, Frédéric, Emmanuel, Annick, Michel, Catherine et bien d'autres, des citoyen·nes qui souhaitent agir et qui savent que l'on peut faire de grandes choses en apportant chacun·ne sa pierre à l'édifice

Vous souhaitez soutenir notre réseau ?

Des idées pour sauver la planète ?

Rejoignez-nous !  C’est ouvert à toutes et à tous !

Contactez nous :


arrow_upward